Actions en 2017

 

Actions réalisées en 2017

Dans nos centres culturels :

  • À Tsodniskari

    Nous avons soutenu avec des sommes modestes les personnes qui surveillent les enfants et entretiennent le poulailler. Le soutien consiste surtout en contributions pour l’achat de médicaments, quand une maladie expose les familles à de très grandes difficultés, ce qui a été le cas pour une des femmes particulièrement engagée pour le centre.

    • Un camp de vacances

      Cette année, entre le 25 et le 31 juillet, plus de 30 enfants de Tsodniskari et des alentours ont participé au camp de vacances dans le centre culturel. Parmi les bénévoles, des habitants de différents villages, plusieurs enseignants et Tamara Gogatishvili, animatrice expérimentée, présidente de NAKVALEVI. La mairie a offert des limonades et des fruits et organisé une excursion à Kvareli où se trouve une belle cathédrale. Le chauffeur d’une "marcheroutka" (un taxi collectif spacieux) a voulu contribuer au succès des vacances en allant chercher tous les jours gratuitement les enfants des autres villages. Le mari d'une animatrice les reconduisait le soir chez eux.

      Photo : Un jeu qui a eu beaucoup de succès

  • À Islari

    Nous continuons de soutenir les personnes qui s’occupent des enfants et de la propreté du centre en contribuant, au besoin, à l’achat de médicaments.

    • Le raccordement au gaz

      Le gaz est introduit dans le village. Nous avons financé le raccordement et l’installation de l’équipement de chauffage. La Mairie a soutenu le centre en assurant le montage et l’installation dans la cuisine.

    • Deux camps de vacances

      Cette année, entre le 12 et le 18 août d'une part, et entre le 18 et le 24 août d'autre part, plus de 30 enfants de 6 à 17 ans ont participé aux camps de vacances à Islari, organisés en deux périodes de 6 jours. Le 18 août, journée commune, fut une grande fête pour tous les enfants et leurs parents. Les animateurs bénévoles étaient aidés par des familles qui hébergeaient une partie des 13 enfants venant des petits villages des alentours. Il y a eu divers ateliers et des jeux collectifs et la mairie a contribué en invitant à des sorties au cinéma et au théâtre de marionnettes ainsi qu’à une excursion. Une association amie de Tbilissi, NAKVALEVI, a fait don de petits cadeaux pour chaque enfant.

      Photo : Un cours sur l'écologie

Pour l'école d'Amaghleba :

Nous avons répondu au désir de la directrice d’élargir les programmes d’intégration des enfants handicapés et défavorisés.
Le succès de la serre qui permet, en particulier à des élèves handicapés, d'apprendre à préserver des plantes menacées de disparition ne se dément pas.

Photo : La première serre et son réservoir

Cette photo de la situation actuelle montre que le forage d’un puits et l’aménagement d’un système d’irrigation facilitera beaucoup le travail de culture sous serre et le jardinage. D'autre part, la construction d’une deuxième serre permettra de cultiver plus de légumes traditionnels. Pour financer ces deux équipements, nous avons fait appel à un financement participatif (crowdfunding).